3t-network.net
Image default
Sante et Beaute

Diagnostic du cancer du poumon : causes, symptômes et traitement

Si vous pensez qu’il est possible que vous présentiez des symptômes de cancer du poumon, prenez rendez-vous avec votre généraliste. Votre médecin évaluera vos antécédents médicaux (et notamment tout facteur de risque auquel vous avez pu être exposé) et procédera à un examen physique de vos symptômes pour déterminer la possibilité d’un cancer. Votre médecin pourra alors vous adresser à un spécialiste pour des tests supplémentaires. En cas de suspicion de cancer, une biopsie doit être effectuée pour confirmer le diagnostic de cancer.

Stades du cancer du poumon

Après un diagnostic positif de cancer, le médecin classe de dernier en fonction de son stade d’évolution. Le stade correspond à un état d’avancement ou à l’étendue du cancer. Elle aide le médecin à identifier le traitement le mieux adapté. N’oubliez pas que le classement à un stade spécifique n’indique pas nécessairement l’évolution et le résultat (pronostic) du cancer du poumon dont vous êtes atteint(e). Votre pronostic est fonction de votre état de santé général, de votre robustesse, de pathologies concomitantes, et de votre réponse au traitement.

Le carcinome du poumon à petites cellules est décrit en deux stades : limité et extensif.

  • Stade limité. Le cancer est limité à la poitrine, généralement, à l’un des poumons et aux ganglions lymphatiques voisins. Ce type de cancer peut être traité par chimiothérapie et radiothérapie.
  • Stade extensif. Le cancer peut s’étendre aux deux poumons et, par delà, à d’autres parties du corps. Ce type de cancer est traité par chimiothérapie, essai clinique et soins symptomatiques (de soutien).

Stades du carcinome du poumon non à petites cellules

  • Stade occulte. Des cellules de carcinome du poumon sont détectées dans les expectorations ou des échantillons prélevés pour analyse, mais aucun signe de tumeur du poumon n’est identifié.
  • Stade 0. Les cellules cancéreuses se trouvent uniquement dans les muqueuses pulmonaires situées le plus à l’intérieur et ne sont pas envahissantes.
  • Stade I A. Le cancer est présent dans les muqueuses pulmonaires situées le plus à l’intérieur, ainsi que dans des tissus pulmonaires plus profonds. La tumeur n’excède pas 3 centimètres dans sa plus grande longueur et n’a pas envahi les bronches ni les ganglions lymphatiques.
  • Stade I B. Le cancer a grandi et gagné des tissus pulmonaires plus profonds. La tumeur s’est développée dans les tissus pulmonaires et a gagné la plèvre ; son diamètre excède 3 centimètres et/ou elle a atteint la bronche souche. Le cancer n’a toutefois pas encore envahi les ganglions lymphatiques. Les cancers du poumon au stade I A/I B sont traités par des interventions chirurgicales et parfois, par chimiothérapie.
  • Stade II A. Le diamètre du cancer n’excède pas 3 centimètres, mais il a gagné les ganglions lymphatiques du même côté de la cage thoracique que les zones tumorales.
  • Stade II B. Le cancer du poumon n’a pas gagné les ganglions lymphatiques, mais il a atteint la paroi de la cage thoracique, la bronche souche, la plèvre, le diaphragme ou des tissus cardiaques. Ou bien, le cancer a gagné les ganglions lymphatiques et : le diamètre de la tumeur excède 3 centimètres ; ou bien la tumeur a atteint les bronches ; ou encore la tumeur a gagné la plèvre.
  • Stade III A. Indépendamment de la taille de la tumeur, le cancer a gagné les ganglions lymphatiques au centre de la cage thoracique, mais du même côté que la tumeur. À ce stade, le cancer est traité par une combinaison de chimiothérapie et de radiations.
  • Stade III B. La taille de la tumeur ne constitue pas un facteur. Le cancer du poumon a envahi les ganglions lymphatiques du côté opposé de la poitrine, ainsi que le cou, de même que d’autres régions, comme le cœur, les principaux vaisseaux sanguins ou l’œsophage. À ce stade, le cancer est traité par chimiothérapie et parfois par radiothérapie.
  • Stade IV. Le cancer du poumon a gagné des régions éloignées du corps, et notamment les glandes surrénales, le foie, les os et le cerveau. Ce stade cancéreux est traité par chimiothérapie, essai clinique et soins symptomatiques (de soutien).

Related posts

Analyse du cholestérol HDL (lipoprotéines de haute densité) : causes, symptômes et traitement

Irene

Test de Bernstein : causes, symptômes et traitement

Irene

Protéinose alvéolaire pulmonaire : causes, symptômes et traitement

Irene