3t-network.net
Image default
Sante et Beaute

Traitements non conventionnels de l’accident vasculaire cérébral (AVC)

Les traitements non conventionnels de l’AVC peuvent venir compléter les traitements prescrits par votre médecin à la suite d’un AVC.

Cependant, vous devez savoir qu’aucune de ces méthodes de traitement n’est un véritable traitement de l’AVC ; elles doivent être considérées comme des outils vous aidant à récupérer après un AVC, et à prévenir d’autres AVC et autres problèmes de santé. Aucun traitement non conventionnel ne s’est révélé être plus efficace que la thérapie médicale. La plupart de ces méthodes n’ont pas fait l’objet de recherches cliniques substantielles ou extensives. Consultez toujours votre médecin avant de commencer un traitement non conventionnel ou complémentaire, car certains traitements peuvent entrer en conflit entre eux.

Pratiquée depuis des siècles, l’introduction de petites aiguilles dans certains points précis du corps peut aider à soulager la douleur, et à traiter la paralysie et d’autres problèmes musculaires associés à l’AVC. Une thérapie similaire, l’acupressure, est pratiquée sur les mêmes points que l’acupuncture, mais sans utiliser d’aiguilles.

Changements dans l’alimentation

Si vous avez souffert d’un AVC ischémique (AVC associé à un caillot sanguin), on vous demandera d’être particulièrement attentif à votre niveau de cholestérol, car une trop grande quantité de cholestérol dans le sang peut provoquer une embolie et une coagulation. Un niveau modéré de cholestérol peut être obtenu grâce à une alimentation saine, notamment en évitant les aliments riches en cholestérol, les graisses saturées, le sodium et d’autres substances nocives pour le sang et les vaisseaux sanguins. Il est fort probable que malgré vos meilleurs efforts pour contrôler votre alimentation, vous aurez besoin de médicaments pour gérer votre taux de cholestérol.

Massage

Le massage est un traitement répandu pour de nombreux problèmes. Il peut aider les personnes ayant souffert d’un AVC à se remonter le moral, à faire baisser la tension, à soulager l’anxiété et, d’une manière générale, à détendre le corps et l’esprit. Il peut être utile pour les problèmes musculaires liés à un AVC en augmentant l’influx sanguin dans la région affectée.

Le yoga peut aider les personnes ayant souffert d’un AVC à recouvrer des mouvements souples et à améliorer leur respiration. Les vertus méditatives associées au yoga peuvent aider à améliorer les capacités de concentration qui ont pu être compromises par l’AVC. En outre, tout type d’exercice physique sera bénéfique pour la circulation sanguine, la tension artérielle et l’état de santé général ; le yoga est une bonne idée d’exercice physique de bas impact.

Aromathérapie

Certaines odeurs peuvent aider les personnes à se détendre et peuvent contribuer à soulager la douleur. Le romarin, la lavande et la menthe poivrée sont des parfums couramment utilisés pour soulager la douleur, celle-ci pouvant survenir chez les personnes ayant souffert d’un AVC.

Phytothérapie

Certains médicaments à base de plantes peuvent aider à améliorer la circulation sanguine dans le cerveau et protéger contre un autre AVC. Cependant, vous devez être prudent et consulter votre médecin avant d’utiliser des plantes ou des compléments nutritifs car ils peuvent interférer avec des médicaments que vous prenez déjà.

Related posts

Qu’est-ce que la grippe ? : causes, symptômes et traitement

Irene

Pleins feux sur la transillumination : causes, symptômes et traitement

Irene

Overdose de bronchodilatateurs adrénergiques : causes, symptômes et traitement

Irene