3t-network.net
Image default
Sante et Beaute

Grossesse involontaire : causes, symptômes et traitement

Aux États-Unis, la moitié des grossesses sont involontaires. Si, après avoir examiné toutes les options possibles, vous avez toujours du mal à décider ce que vous voulez faire, discutez avec votre conjoint, votre partenaire et/ou vos proches, et consultez un médecin pour discuter plus en détails des options disponibles.

Avortement

L’avortement est une procédure d’interruption volontaire de la grossesse. Aux États-Unis, cette procédure est légale, mais certains États imposent des restrictions. Le coût d’un avortement peut aller de quelques centaines de dollars à plusieurs milliers de dollars en fonction du stade de développement du fœtus, et de nombreux assureurs couvrent cette procédure. Consultez votre médecin pour déterminer s’il réalise des avortements. Si ce n’est pas le cas, il pourra vous orienter vers un autre médecin ou vers une clinique locale.

La plupart des avortements sont réalisés pendant les 13 premières semaines de grossesse. Dans certains États, si une femme est mineure (moins de 18 ans), un consentement des parents est requis.

Il existe deux méthodes d’avortement :

Aspiration intra-utérine

Après avoir injecté un anesthésique local sur le col de l’utérus, le médecin utilise un dilatateur pour ouvrir manuellement le col de l’utérus. Des médicaments peuvent également être utilisés pour relaxer et ouvrir le col de l’utérus. Ensuite, un tube fin est alors introduit dans l’utérus par le col de l’utérus. Ce tube est relié à une pompe électrique ou manuelle qui, en aspirant, produit un vide dans l’utérus et en retire le contenu, ce qui met fin à la grossesse. Normalement, un avortement ne dure pas plus de 10 à 15 minutes, et il ne présente aucun danger. Une femme peut retourner chez elle le jour même après la procédure.

Une femme pourra constater des crampes après un avortement. Elle ne devra pas avoir de rapports sexuels ou insérer un tampon pendant deux semaines pour permettre à l’utérus de guérir de façon appropriée sans risque d’infection. Des saignements similaires à des règles abondantes et des caillots de sang se produisent fréquemment pendant que l’utérus de la femme se vide. La clinique donnera des instructions spécifiques sur le volume de sang et la durée possible du saignement.

Pilule abortive (RU-486)

Un avortement médicamenteux peut être effectué jusqu’à 63 jours après la conception. La pilule abortive, la mifépristone (également connue sous le nom de RU-486), consiste à bloquer la progestérone. Sans cette hormone, le col utérien se ramollit et se dilate, de sorte que l’ovule fécondé est expulsé. Une autre pilule, appelée le misoprostol, est utilisée en conjonction avec la mifépristone. Le misoprostol doit être pris dans les trois jours après avoir pris la mifépristone. Le misoprostol aide à vider l’utérus. En plus de la pilule abortive, des antibiotiques sont donnés pour réduire le risque d’infection.

Dans le cas d’un avortement médicamenteux, les saignements sont fréquents pendant jusqu’à quatre semaines. Une consultation chez le médecin est nécessaire, et une échographie est généralement réalisée pour s’assurer que la grossesse a réellement été interrompue et que l’utérus est bien vide.

Adoption

Dans le cas d’une adoption, vous devrez attendre jusqu’à la fin de votre grossesse et accoucher du bébé. De nombreuses émotions peuvent intervenir pendant ce processus et vous avez le temps de décider si vous voulez garder l’enfant ou non. Contactez des organismes d’adoption locaux, qui pourront vous aider à lancer cette procédure.

Vous pouvez définir les règles qui vous conviennent. Vous pouvez décider du type de parents qui convient pour élever votre enfant. Vous pourrez décider du degré de leur implication dans la grossesse. L’avantage d’une implication précoce des parents adoptifs est que vous aurez l’occasion de faire mieux leur connaissance et de déterminer ainsi si leur vision de l’éducation est la même que la vôtre.

Décision de garder l’enfant

Si les options indiquées précédemment ne vous satisfont pas, vous pouvez décider de garder l’enfant. En tant que future maman, vous devez accepter les responsabilités qui découlent de cette décision. Il est important de tenir compte des aspects financiers et émotionnels de ce choix pour vous et/ou votre conjoint ou partenaire avant de prendre une telle décision.

Related posts

Causes de la migraine : causes, symptômes et traitement

Irene

Complications du rhume : causes, symptômes et traitement

Irene

Examens pour la détection de la fibromyalgie : causes, symptômes et traitement

Irene