3t-network.net
Image default
Sante et Beaute

Sonde d’alimentation pour nourrissons : causes, symptômes et traitement

Une sonde d’alimentation (également désignée sonde gastrique pour gavage) est utilisée pour alimenter les nourrissons incapables de s’alimenter par eux-mêmes. Cette sonde est généralement utilisée en milieu hospitalier, même si elle peut également être employée à domicile pour alimenter un nourrisson, ou pour lui administrer des médicaments.

La sonde peut être mise en place à demeure ou insérée avant chaque repas. Dans ce cas, elle reste à l’intérieur du nourrisson pour plusieurs repas. Cette sonde peut servir à administrer du lait maternel ou maternisé.

Nécessité d’intubation

Nécessité d’intubation

La sonde d’alimentation est utilisée pour les nourrissons qui n’ont pas la force ni la coordination musculaire requise pour se nourrir au sein ou prendre le biberon. Il y a d’autres motifs pour lesquels un nourrisson pourrait avoir besoin d’une sonde d’alimentation, notamment :

  • des schémas de perte de poids ou de gains de poids irréguliers ;
  • une absence de réflexe (ou faible aptitude) de succion ou de déglutition ;
  • malformations abdominales ou gastro-intestinales ;
  • une détresse respiratoire ;
  • problèmes de déséquilibres ou d’élimination des électrolytes ;

Interventions

Dans le cadre de cette procédure, le médecin va mesurer la longueur du nez ou de la bouche du bébé par rapport à son estomac. Le médecin va découper alors la sonde juste à la longueur voulue pour le nourrisson. Il ou elle va ensuite rincer l’embout de ce tube avec de l’eau stérile afin de le stériliser et de le lubrifier. Il ou elle va ensuite insérer la sonde très délicatement dans le nez ou la bouche du nourrisson.

Une fois en place, le médecin va tester la sonde afin de veiller à son positionnement adéquat en insérant dedans une petite quantité d’eau stérile ou de lait maternisé, avant d’écouter. Une fois la sonde insérée, elle est collée au nez ou à la bouche à l’aide de ruban adhésif afin de rester bien en place. Si le nourrisson a une peau sensible ou une affection cutanée, le médecin va utiliser une barrière protectrice ou pâte à base de pectine, afin d’éviter que la peau ne se déchire lors du retrait du ruban adhésif.

Une fois la sonde bien en place, le bébé peut recevoir le lait maternisé ou maternel, ou bien les médicaments requis en injection par seringue ou perfusion. Vous pouvez tenir le bébé tandis que le liquide s’écoule lentement par la sonde. La chaleur du contact et l’attention vont contribuer à apaiser le nourrisson.

Une fois les aliments administrés, le médecin va soit refermer la sonde, soit la retirer. Pour éviter une régurgitation, maintenir l’enfant en position debout ou inclinée.

Risques

Les risques liés à l’utilisation d’une sonde d’alimentation sont très faibles. Elle peut cependant s’avérer douloureuse pour le nourrisson, qu’elle que soit la délicatesse exercée pour la mettre en place. Si tel est le cas, essayez d’utiliser une sucette au sucrose (sucre) pour soulager l’enfant.

Autres effets secondaires :

  • léger saignement ;
  • congestion nasale ;
  • infection nasale ;

Si vous nourrissez votre enfant à l’aide d’une sonde d’alimentation à la maison, il est important de repérer les signes éventuels de mauvais positionnement de la sonde. Il arrive que, si la sonde est insérée de manière incorrecte, elle se déloge de manière accidentelle. Les signes suivants peuvent indiquer un positionnement défectueux de la sonde :

  • ralentissement du rythme cardiaque ;
  • respiration lente ou troublée ;
  • régurgitations ou crachats ;

Conclusion

Conclusion

Gérer l’alimentation d’un nourrisson à l’aide d’une sonde alimentaire peut s’avérer une tâche ardue. Il est normal d’éprouver un sentiment d’angoisse à l’idée de ne pas lui donner le sein ou le biberon. Profitez au maximum des moments où vous alimentez l’enfant en le prenant dans vos bras et en le berçant.

Related posts

Complications du rhume : causes, symptômes et traitement

Irene

Dosage de la bilirubine dans l’urine : causes, symptômes et traitement

Irene

Nystagme : causes, symptômes et traitement

Irene