3t-network.net
Image default
Sante et Beaute

Larmoiement : causes, symptômes et traitement

Les larmes permettent de lubrifier les yeux en permanence et d’aider à éliminer les corps étrangers et les poussières. Lorsqu’on produit trop de larmes, celles-ci envahissent les canaux lacrymaux, et cela provoque un larmoiement.

Les glandes qui se trouvent sous la peau des paupières supérieures produisent un liquide contenant de l’eau et du sel. Lorsque vous clignez des yeux, cette eau se propage et maintient l’humidité des yeux. D’autres glandes produisent des huiles qui empêchent les larmes de s’évaporer trop vite ou de se répandre en dehors de l’œil. Les larmes sont normalement libérées par les canaux lacrymaux et par l’évaporation.

Si vos larmes ne contiennent pas l’équilibre adéquat d’eau, de sel et d’huile, vos yeux peuvent devenir trop secs. L’irritation résultante entraîne une surproduction de larmes qui s’échappent par les canaux lacrymaux. Sachant que vos yeux ne reçoivent pas la lubrification correcte, vous continuez de produire une abondance de larmes, ce qui perpétue le cycle.

Les canaux lacrymaux bouchés, les poussières, le vent, les allergies, l’infection et une blessure peuvent également provoquer un larmoiement.

La plupart du temps, le larmoiement se résout sans traitement, mais cette affection peut parfois devenir un problème chronique. Consultez votre médecin si vous avez un larmoiement qui dure, surtout s’il s’accompagne d’autres symptômes.

Il est fréquent de produire temporairement trop de larmes lorsque l’on est ému, rit ou bâille. Les autres causes communes incluent :

  • conditions météorologiques telles que vent, temps froid et soleil ;
  • fatigue de l’œil ;
  • facteurs environnementaux tels que lumière brillante et smog ;
  • rhume, problèmes de sinus et allergies ;
  • inflammation de la paupière (blépharite) ;
  • paupière tournée vers l’extérieur (ectropion) ou vers l’intérieur (entropion) ;
  • cil incarné (trichiasis) ;
  • conjonctivite ou autre infection ;
  • blocage des canaux lacrymaux ;
  • corps étranger ou substances chimiques dans l’œil ;
  • coupure ou égratignure sur l’œil ;
  • certains médicaments sur ordonnance ;
  • traitements pour le cancer, y compris chimiothérapie et radiothérapie.

Aussi étrange que cela puisse paraître, l’une des raisons les plus courantes de larmoiement est le syndrome de l’œil sec. Les yeux extrêmement secs peuvent entraîner la production de larmes excessives. Si vos larmes ne contiennent pas suffisamment d’huiles nécessaires pour lubrifier les yeux, le cycle reprend.

Généralement, le larmoiement est temporaire et se résout de lui-même lorsqu’on traite la cause ou que vos yeux sont guéris. Toutefois, dans certains cas, l’affection persiste.

La raison expliquant les yeux secs déterminera le meilleur traitement. Le larmoiement peut être gênant, mais il est généralement sans danger. Toutefois, vous devez contacter un médecin ou un ophtalmologue si vous avez un larmoiement excessif ou prolongé et :

  • vous avez une vision trouble ou des troubles de la vue ;
  • vous vous êtes blessé(e) ou égratigné(e) l’œil ;
  • vous avez des produits chimiques dans l’œil ;
  • votre œil produit des sécrétions ou saigne ;
  • vous avez un corps étranger coincé dans l’œil ou à l’intérieur de la paupière ;
  • vos yeux sont rouges, irrités ou douloureux ;
  • vous avez une ecchymose inexpliquée autour de l’œil ;
  • la zone près du nez ou des sinus est sensible ;
  • vos troubles de la vue s’accompagnent d’un mal de tête intense ;
  • votre larmoiement ne s’améliore pas de soi-même.

Dans la plupart des cas, le larmoiement disparaît tout seul sans traitement. Sinon, votre médecin ou ophtalmologue pratiquera un examen de l’œil et/ou un examen physique. Soyez prêt(e) à répondre à des questions concernant de récentes blessures à l’œil ou toute pathologie médicale. Signalez à votre médecin tous les médicaments sur ordonnance ou en vente libre et tous les compléments nutritionnels que vous prenez.

Votre médecin pourra pratiquer une analyse qui détermine si du liquide peut passer à travers les canaux lacrymaux.

Les remèdes pour le larmoiement incluent :

  • collyre sur ordonnance ;
  • traitement pour les allergies qui provoquent un larmoiement ;
  • antibiotiques si vous avez une infection de l’œil ;
  • une compresse chaude, mouillée sur l’œil plusieurs fois par jour peut aider à débloquer les canaux lacrymaux ;
  • procédure pour débloquer des canaux lacrymaux ;
  • chirurgie pour réparer ou créer un nouveau système de drainage des larmes (dacryocystorhinostomie).

Related posts

Traitements alternatifs de l’eczéma : causes, symptômes et traitement

Irene

Causes de la migraine : causes, symptômes et traitement

Irene

Médicaments contre le cancer de la prostate : causes, symptômes et traitement

Irene