3t-network.net
Image default
Sante et Beaute

Une alimentation saine pour les femmes : causes, symptômes et traitement

Même si une alimentation saine est importante pour les deux sexes, les femmes ont des besoins spécifiques en matière de santé. Elles devraient consommer davantage certains aliments et en limiter, voire en proscrire, d’autres.

Ceci pourra vous être utile

Acide folique

Toutes les femmes en âge de procréer (qu’elles envisagent ou non une grossesse) doivent consommer 400 mg d’acide folique par jour. La bonne quantité d’acide folique peut permettre de prévenir les malformations congénitales du tube neural, essentiel à la conception d’un bébé L’acide folique permet également de réduire le risque de maladies cardiovasculaires. Aliments riches en acide folique :

  • oranges
  • asperges
  • haricots
  • céréales enrichies (pains, céréales)

Les fibres préviennent la constipation et d’autres problèmes digestifs. Elles permettent également de réguler la glycémie et de contrôler le poids. Aliments riches en fibres :

  • haricots
  • céréales complètes
  • céréales riches en fibres
  • fruits et légumes

Fer

Le fer permet de prévenir l’anémie pendant les années de menstruation. Aliments contenant du fer :

  • bœuf
  • volaille
  • porc
  • poisson
  • haricots
  • légumes verts feuillus

Calcium

Le calcium est essentiel pour conserver des os et des dents solides. Aliments riches en calcium :

  • lait
  • yaourts
  • fromage
  • aliments fortifiés

Vitamine D

La vitamine D permet l’absorption du calcium. Une carence dans cette vitamine a été liée à divers problèmes et maladies. Aliments riches en vitamine D :

  • poisson
  • lait
  • aliments fortifiés
  • jaunes d’œuf

Étant donné qu’il peut être difficile de trouver suffisamment de vitamine D dans la nourriture seule, il peut être bon de prendre un complément de 1 000 IU par jour. Réalisez un dosage de la vitamine D dans le sang et consultez votre médecin pour déterminer le dosage approprié.

Acides gras oméga-3

Les acides gras oméga-3 peuvent réduire l’inflammation et protéger le cerveau et le cœur des maladies. Le meilleur moyen de consommer des oméga-3 est de manger beaucoup de poissons gras comme :

  • le saumon
  • le hareng
  • le maquereau
  • le thon albacore
  • les sardines

Envisagez de prendre un complément de 1 000 mg par jour d’EPA + DHA si vous ne consommez pas de poisson plusieurs fois par semaine. Si vous êtes végétarien et que vous ne mangez pas de poisson, vous pouvez également trouver des acides gras EPA/DHA dans les compléments d’algues.

Ceci peut être mauvais pour la santé

Graisses saturées et graisses trans

Ces deux types de graisses peuvent augmenter l’inflammation et le taux de LDL, ou mauvais cholestérol, dans l’organisme. Pour limiter les apports en graisses saturées et trans, évitez les aliments tels que :

  • viandes grasses
  • beurre
  • fromages riches en matière grasse
  • lait entier
  • aliments frits
  • huiles hydrogénées

Sucres simples et céréales raffinées

Ces deux types de glucides peuvent provoquer des pointes et des chutes de glycémie entraînant une sensation de fatigue. Ils peuvent également augmenter l’inflammation. Évitez les aliments contenant des sucres simples et des céréales raffinées du type :

  • farines blanches
  • aliments contenant des sucres ajoutés : sirop de maïs, sirop de riz, dextrose, maltose, sucrose, miel et mélasse.

Alcool

Quelques verres seulement par semaine ont été liés à un risque accru de certains cancers (notamment de cancer du sein). Limitez votre consommation d’alcool à un verre par jour au maximum. L’alcool comprend la bière, le vin et les spiritueux distillés (spiritueux) et on appelle un verre :

  • 15 cl de vin
  • 35 cl de bière
  • 0,4 cl de spiritueux (un petit verre)

Si vous présentez déjà un risque élevé de cancer, vous devez limiter votre consommation d’alcool encore davantage ou même bannir celui-ci de votre alimentation.

Excès de calories

Si vos apports caloriques journaliers sont trop importants par rapport à vos dépenses caloriques, vous allez prendre du poids. Être en surpoids augmente le risque de nombreuses maladies chroniques comme le diabète, les maladies cardiovasculaires, certains cancers et l’arthrose. Limitez les grosses portions ; au lieu de gros repas, mangez léger et souvent pour répartir les calories tout au long de la journée.

Related posts

Types de reflux acide : causes, symptômes et traitement

Irene

Quelles sont les causes de la grippe ? : causes, symptômes et traitement

Irene

Prévention du rhume des foins : causes, symptômes et traitement

Irene