3t-network.net
Image default
Sante et Beaute

Polyarthrite rhumatoïde : causes, symptômes et traitement

Certains symptômes de polyarthrite rhumatoïde (PR) sont le résultat direct de lésions aux articulations, tandis que d’autres sont dus aux effets généralisés d’un système immunitaire hyperactif.

Symptômes communs

Fièvre et fatique

Une légère fièvre (moins de 37.7 °C) et une extrême fatigue quatre à six heures après le réveil sont deux des symptômes avant-coureurs de la PR et peuvent même intervenir avant tout gonflement des articulations ou toute douleur à ce niveau. Ces symptômes étant également associés à des maladies plus répandues (comme la grippe saisonnière et le rhume ordinaire), beaucoup de patients n’y prêtent pas attention.

Douleurs et gonflements articulatoires

Ces symptômes commencent généralement dans les plus petites articulations (notamment celles des doigts et des poignets), les mains subissant douleur et gonflements. Autres articulations susceptibles de subir des douleurs et gonflements : chevilles, genoux, hanches, coudes, épaules, nuque et mâchoire. Les articulations affectées peuvent être chaudes et spongieuses au toucher. L’inflammation articulaire est presque toujours symétrique de part et d’autre du corps : ce qui signifie par exemple que si votre main gauche est affectée, votre main droite le sera également.

Raideur

L’un des symptômes qui contribue à distinguer la polyarthrite rhumatoïde des autres formes d’arthrite est la raideur articulaire (d’une heure ou plus) au réveil le matin et après une longue période d’inactivité, comme par exemple si les positions assise ou couchée sont conservées longtemps.

Nodules rhumatoïdes

Dans les cas de PR plus avancés, des grosseurs dures couleur chair (dites nodules rhumatoïdes ) peuvent apparaître sous la peau des bras, des mains et des coudes. D’une grosseur variable (de la taille d’un pois à celle d’une noix), ces nodules peuvent être mobiles ou fermement rattachés aux tendons sous la peau.

Autres symptômes de PR

Moins courants, les symptômes ci-après sont associés à une polyarthrite rhumatoïde plus sévère ou plus avancée.

Sécheresse buccale et oculaire

La polyarthrite rhumatoïde est souvent associée au syndrome de Gougerot-Sjögren (ou syndrome de Sjögren), une maladie auto-immune dans laquelle le système immunitaire attaque les glandes salivaires et les canaux lacrymaux. Il peut en résulter une sensation de sécheresse ou de présence de grains de sable dans les yeux, la bouche et la gorge, des lèvres craquelées ou qui pèlent, ainsi qu’une difficulté d’élocution ou à déglutir.

Pleurésie

La pleurésie est un resserrement sévère ou une douleur aigue de la poitrine pendant la respiration. Cette maladie inflammatoire affecte la plèvre, c’est-à-dire la membrane qui entoure les poumons.

En savoir plus sur d’autres causes de la pleurésie.

Déformations

Des lésions sévères aux articulations peuvent courber les mains et les doigts selon des angles non-naturels, pour leur donner un allure tortueuse et contournée qui entrave les mouvements. Les poignets, coudes, chevilles et genoux peuvent également en être affectés.

Related posts

Traitements de l’eczéma : causes, symptômes et traitement

Irene

Causes du trouble bipolaire (maniaco-dépression) : causes, symptômes et traitement

Irene

Pleins feux sur la transillumination : causes, symptômes et traitement

Irene