3t-network.net
Image default
Sante et Beaute

Qu’est-ce que la grippe ? : causes, symptômes et traitement

La grippe, également connue sous le nom d’influenza, est une maladie infectieuse contagieuse des voies respiratoires causée par le virus de l’influenza. Ce virus s’attaque aux cellules des voies respiratoires supérieures, y compris le nez, la gorge, les bronches et les poumons.

La grippe agit généralement de manière brutale et rapide, et elle se caractérise par une forte fièvre, des frissons, de la fatigue, des douleurs musculaires, une gorge irritée et une toux sèche. Ces symptômes peuvent être similaires à ceux d’un rhume typique, mais la grippe est en fait causée par une famille de virus différente, et les symptômes sont souvent bien plus sévères.

Une infection par le virus de la grippe dure environ une à deux semaines, mais elle peut parfois entraîner des infections secondaires ou d’autres complications, généralement dans certains groupes à haut risque, y compris les personnes très âgées et les tout-petits. Ces effets secondaires peuvent causer des maladies graves, voire même la mort.

Le virus de la grippe peut se propager très rapidement au sein d’une communauté et dans des espaces où plusieurs personnes travaillent ou vivent ensemble, provoquant ainsi une épidémie. Les écoles, les centres de soins infirmiers et les espaces de travail présentent un risque considérable de poussée épidémique. De temps à autre, une forme particulièrement virulente d’influenza peut infecter le monde entier ; c’est ce que l’on appelle une pandémie. Le virus H1N1 qui a frappé pendant la saison de la grippe de 2009/2010 était une pandémie. Les pandémies et épidémies de grippe peuvent être évitées efficacement grâce à des vaccins administrés à autant de personnes que possible une fois par an.

Types de grippe

Il existe trois types principaux de virus de la grippe qui affectent les êtres humains : type A, type B et type C.

Le virus de la grippe de type A est la forme d’influenza qui cause les maladies les plus sévères, et c’est à ce virus que la plupart des gens font référence lorsqu’ils parlent de grippe . La grippe de type A est plus fréquente pendant les mois les plus froids de l’année, et sa pleine saison s’étend généralement de la fin de l’automne au début du printemps. Depuis plusieurs années, la grippe de type A est la cause de nombreuses pandémies ; la grippe de type B est moins virulente, mais elle est active toute l’année. La grippe de type B a également été associée à des poussées épidémiques majeures, tandis que la grippe de type C est moins courante, et ses symptômes sont généralement nettement moins sévères que ceux des grippes de type A ou de type B. On considère généralement que la grippe de type C ne provoque pas d’épidémie.

Comment éviter la grippe ?

Pour beaucoup de personnes, il suffit d’avoir une hygiène personnelle très stricte. En revanche, pour les personnes plus exposées au risque de contracter une forme grave de la maladie, y compris les enfants, les personnes âgées, les personnes dont le système immunitaire est affaibli, ainsi que les personnes souffrant de maladies spécifiques, le vaccin contre la grippe est essentiel pour assurer leur protection contre les poussées épidémiques de grippe.

Chaque année, lorsque vous recevez votre vaccin antigrippal, vous êtes protégé contre les deux formes les plus actives de la grippe de type A. Si les représentants des autorités de la santé publique déterminent qu’une nouvelle forme de virus a émergé et présente un danger potentiel pour l’année concernée, un vaccin spécial est mis à disposition pour combattre la nouvelle forme de virus et il est ajouté au vaccin antigrippal annuel. La forme du virus de la grippe de type B qui est la plus active dans la population est habituellement incluse dans le vaccin annuel. Cependant, comme la grippe de type C est rare et comporte des symptômes très légers, elle n’est pas incluse dans le vaccin annuel.

Related posts

Traitements non conventionnels de l’accident vasculaire cérébral (AVC)

Irene

Culture de prélèvement de gorge

Irene

Polyarthrite rhumatoïde : causes, symptômes et traitement

Irene