3t-network.net
Image default
Sante et Beaute

Test de Bernstein : causes, symptômes et traitement

Il sert à simuler les symptômes des brûlures d’estomac, une affection caractérisée par une sensation de brûlure au niveau du sternum. Le test est conçu pour reproduire les symptômes qui se manifestent en cas de reflux acide de l’estomac vers l’œsophage. On l’appelle parfois le test perfusion acide de l’œsophage.

De nos jours, il est rarement utilisé. En cas de symptômes liés au reflux gastrique, les médecins préfèrent utiliser d’autres tests, comme la pH-métrie œsophagienne de 24 heures.

Brûlures d’estomac, aigreurs et votre anatomie

Brûlures d’estomac, aigreurs et votre anatomie

L’œsophage s’étend de la partie inférieure de la gorge à l’estomac. À l’extrémité de l’œsophage se trouve une valve musculaire, ou sphincter, que l’on appelle sphincter inférieur de l’œsophage. Il doit s’ouvrir pour laisser passer la nourriture et la salive de l’œsophage à l’estomac. Il ne s’ouvre que quelques secondes avant de se refermer. Cette fermeture empêche le contenu de l’estomac de revenir dans l’œsophage.

Les brûlures d’estomac se produisent quand la valve ne reste pas bien fermée. Une défaillance de la valve musculaire ou du sphincter inférieur de l’œsophage peut être causée par un muscle anormalement faible ou une décontraction anormale de la valve ou du muscle du sphincter. N’importe laquelle de ces anomalies est capable de faire monter l’acidité de l’estomac dans l’œsophage, causant ainsi une sensation de brûlure dans la poitrine.

Utilisation

Il sert habituellement à diagnostiquer le reflux gastro-œsophagien pathologique (RGOP).

On l’utilise en combinaison avec d’autres tests pour évaluer la fonction du sphincter à l’extrémité de l’œsophage afin d’aider à déterminer la cause de brûlures d’estomac récurrentes. Il permet aussi d’exclure les brûlures d’estomac comme cause des symptômes.

Interventions

Il est réalisé dans un laboratoire ou un hôpital. Il ne faut rien manger ou boire pendant huit heures avant le test.

Pour commencer l’épreuve, un tube mince et lubrifié est inséré dans une narine. On le fait ensuite glisser doucement au fond de la gorge jusque dans l’œsophage. Une sonde nasogastrique est guidée depuis le nez jusque dans l’estomac. Une fois la sonde en place, on y fait couler une solution légère d’acide chlorhydrique, suivie d’une solution saline. Cette procédure peut être refaite plusieurs fois.

On vous demandera si vous avez des sensations de brûlure ou tout autre inconfort pendant l’épreuve. Vous ne saurez pas laquelle des deux solutions est administrée à un moment donné. L’objectif du test est de déterminer la cause de votre douleur.

Généralement, la solution saline ne cause aucune douleur. Si votre œsophage a été endommagé par de l’acide gastrique, la solution acide pourra provoquer de la douleur. Le test de Bernstein peut provoquer des haut-le-cœur ou des vomissements. Cependant, il ne cause aucun dommage permanent. La solution d’acide chlorhydrique est très légère.

Suivi

Une fois le test terminé, le médecin examinera les résultats. Si votre douleur et l’administration d’acide chlorhydrique coïncidaient, il est possible que vous souffriez de RGOP. Généralement, il faut des tests supplémentaires pour obtenir un diagnostic exact. Par exemple :

  • pH-métrie œsophagienne continue (de 24 heures), pour tester l’acidité du contenu de l’estomac.
  • déglutition barytée, pour chercher des preuves radiologiques de dommage de l’œsophage
  • endoscopie de l’œsophage, de l’estomac et de l’intestin grêle, pour une visualisation directe du tube digestif supérieur
  • manométrie œsophagienne, pour détecter des problèmes de motilité au niveau de l’œsophage

Related posts

Cyphose : causes, symptômes et traitement

Irene

Diabète, présentation générale : causes, symptômes et traitement

Irene

Complications de la MPOC : causes, symptômes et traitement

Irene