3t-network.net
Image default
Sante et Beaute

Thérapie par ionophorèse : causes, symptômes et traitement

L’ionophorèse est un traitement sûr et efficace essentiellement utilisé pour réduire la transpiration excessive (hyperhidrose) des mains et des pieds.

Cette intervention fait passer un léger courant électrique à travers l’épiderme d’une personne. Le courant atteint la peau après être passé dans de l’eau, mais il n’est pas assez fort pour causer une électrocution.

Description

Description

Elle se pratique le plus souvent dans un cabinet médical, cependant les patients qui achètent l’appareil nécessaire peuvent suivre ce traitement chez eux. La méthode est relativement simple.

Placez la partie du corps concernée dans une cuvette d’eau. Le technicien met la machine en marche et augmente le courant jusqu’à ce que le patient ressente une légère sensation de picotement sur la peau. L’intervention devrait être indolore, par conséquent, alertez le technicien en cas de douleur ou d’inconfort.

Cette technique semble empêcher temporairement les glandes sudoripares de fonctionner, mais les chercheurs ne savent pas exactement pourquoi. L’Académie américaine de dermatologie (AAD) estime que cette méthode aide 80 % des patients traités pour hyperhidrose. Cependant la technique ne s’applique pas à la transpiration des aisselles ; la peau y est trop délicate et l’ionophorèse pourrait provoquer une irritation cutanée douloureuse.

Les séances de traitement ne durent que de 10 à 20 minutes dans la plupart des cas, mais plusieurs séances sont nécessaires pour diminuer les symptômes. Certains patients reçoivent des traitements régulièrement.

Le médecin recommandera un calendrier de traitements basé sur vos symptômes. Il pourra vous faire une ordonnance pour l’achat d’un appareil portable à utiliser chez vous.

Inflammation

Inflammation

L’ionophorèse est le plus souvent utilisée pour traiter l’hyperhidrose, mais elle peut également traiter une variété de blessures sportives. Cette recommandation est étayée par des recherches publiées dans le Journal of the American Podiatric Medical Association et l’International Journal of Pharmaceutical Compounding (JAPMA).

Les études indiquent que l’ajout de médicaments antidouleur à l’eau d’ionophorèse peut réduire la douleur au talon et d’autres lésions des tissus mous. Le courant électrique aide la peau à absorber facilement les médicaments, qui réduisent le gonflement articulaire et soulagent la douleur. Le traitement peut agir sur les entorses ou la bursite.

Préparation

Aucune préparation spéciale n’est nécessaire. Souvenez-vous simplement de retirer tous objets métalliques (bijoux, etc.) avant de commencer. Ce traitement est contre-indiqué pour certains patients,

notamment :

  • les femmes enceintes
  • les patients cardiaques
  • les épileptiques
  • les patients porteurs de prothèses métalliques ou de stimulateurs cardiaques

Appliquez une petite quantité de vaseline sur toute coupure ou égratignure sur votre peau avant de commencer une séance. Cela protègera les plaies ouvertes contre l’irritation pendant le traitement.

Certaines maladies nécessitent l’ajout de médicaments dans l’eau de la cuvette avant de faire passer le courant.

L’eau douce réduit parfois l’efficacité du traitement. Ajoutez une cuillerée à café de bicarbonate de soude pour équilibrer le pH de l’eau. Le médecin vous donnera des instructions précises à ce sujet.

Effets secondaires

L’ionophorèse ne présente pas de dangers et la plupart des patients la tolèrent bien. L’effet secondaire le plus fréquent est la sécheresse de la peau. Certains patients souffrent aussi d’ampoules et d’irritation, et ils ont la peau qui pèle. Traitez l’irritation cutanée au moyen de produits hydratants après chaque séance, si nécessaire. Une crème à l’hydrocortisone en vente libre peut aussi vous apporter du confort.

L’idée de s’exposer à un courant électrique peut faire peur initialement. Demandez à votre médecin de vous parler de ce traitement afin de mieux le comprendre.

Related posts

Présentation du rhume des foins : causes, symptômes et traitement

Irene

Vaccin HPV : causes, symptômes et traitement

Irene

Abcès anal/rectal : causes, symptômes et traitement

Irene