3t-network.net
Image default
Sante et Beaute

Tests pour le rhume des foins : causes, symptômes et traitement

Afin de pouvoir diagnostiquer vos symptômes comme étant ceux d’un rhume des foins (ou rhinite allergique perannuelle), votre médecin pourra procéder à l’un des tests suivants :

Test cutané

Étant donné que les causes de la rhinite sont multiples, un test cutané visant à surveiller les réactions topiques à divers allergènes potentiels est habituellement nécessaire pour trouver le fondement allergique des présents symptômes. Au cours d’un test cutané, la peau (en général sur l’avant-bras, le bras ou le dos) est piquée avec un allergène potentiel et est ensuite surveillée pour voir s’il y a une réaction, comme un gonflement ou une rougeur. Les résultats peuvent s’observer au bout de 15 à 20 minutes. Le nombre de tests ainsi que les allergènes sélectionnés seront basés sur des facteurs tels que l’âge du patient, son lieu de vie, son occupation, ses activités et l’exposition à certains facteurs environnementaux.

Test intradermique

Dans certains cas, en particulier si votre médecin soupçonne une allergie à un produit très spécifique, comme le venin d’abeille, vous pourrez subir un test intradermique. Avec cette méthode, une petite quantité de l’allergène est injectée sous la peau et le site est surveillé pour voir s’il y a une réaction.

Test RAST

Votre médecin préfèrera peut-être effectuer une prise de sang plutôt qu’un test cutané, en fonction de votre état et d’autres facteurs. Un test RAST (abréviation pour test radioallergosorbant) peut mesurer la réponse immunitaire à un allergène en détectant la quantité d’anticorps IgE produits en réaction aux allergènes suspects. Dans un test RAST , un échantillon du sang du patient est mélangé à l’allergène suspect, puis testé pour voir la quantité d’anticorps IgE produits en réaction.

Examens plus poussés

Dans certains cas, un allergologue ou un autre médecin pourra prescrire un examen particulier comme une fibroscopie nasale (une inspection vidéo à l’intérieur du nez). Cet examen peut identifier des polypes nasaux comme étant à l’origine de la rhinite lorsqu’une allergie est soupçonnée.

Related posts

Diagnostic du cancer du poumon : causes, symptômes et traitement

Irene

Abcès anal/rectal : causes, symptômes et traitement

Irene

L’embolisation endovasculaire : causes, symptômes et traitement

Irene