3t-network.net
Image default
Sante et Beaute

Avant d’essayer de concevoir : causes, symptômes et traitement

Vous envisagez de tomber enceinte bientôt ? Assurez-vous, vous et votre conjoint, d’être prêts pour un enfant en commençant du bon pied pour avoir une grossesse saine.

Consultez un médecin

Les couples qui essaient d’avoir un bébé doivent voir un médecin qui leur prodiguera soutien et conseils en matière de préconception, en particulier si l’un des deux parents, ou les deux, a des antécédents médicaux susceptibles d’affecter la fertilité (comme de l’hypertension, de l’asthme ou du diabète). Un médecin pourra s’assurer que tout médicament pris par le couple n’affecte pas la fertilité, et qu’il est sans danger pour la conception et le fœtus. Le médecin évaluera également votre état de santé et votre bien-être général, et il pourra discuter avec vous de tout changement de mode de vie qu’il pourra juger nécessaire pour la réussite d’une grossesse ou pour la santé d’un enfant.

Planifiez des visites régulières

Suivez les conseils de votre médecin traitant qui surveillera votre fertilité et votre état de santé général comme moyen de garantir une grossesse saine et sans danger, tout particulièrement une fois que vous serez enceinte.

Prenez de l’acide folique

Les femmes qui cherchent à tomber enceinte devraient prendre, en plus de leur complément multivitaminique quotidien, 400 à 800 mg d’acide folique ou trouver un complément multivitaminique contenant de l’acide folique – ces vitamines portent en général la mention prénatales sur l’étiquette. Il a été démontré que l’acide folique diminue le risque de certaines malformations congénitales et de fausse couche. Les femmes devraient commencer à prendre le complément au moins un ou deux mois avant d’essayer de concevoir, même s’il n’est pas dangereux de le prendre plusieurs mois ou plusieurs années de plus.

Maintenez un poids normal

Être trop maigre ou en surpoids peut faire diminuer de manière spectaculaire la fertilité, ainsi que vos chances de tomber enceinte. Votre médecin ou un nutritionniste vous aidera à atteindre un poids plus optimal. Ceci permettra également à la maman d’avoir un bon poids de départ en prévision du poids qu’elle prendra au cours de la grossesse.

Faites du sport !

Faire 30 minutes d’exercice cinq à sept fois par semaine est un excellent moyen de contrôler son poids ou de maigrir, d’être en forme et de diminuer le stress. Mis à part la marche ou le jogging, d’autres activités cardio-vasculaires comme la natation, le tai chi ou le tennis, peuvent constituer un bon exutoire pour vous – et pour votre compagnon !

Ayez une alimentation saine

Votre organisme va avoir besoin de toutes les vitamines et de tous les nutriments possibles quand vous serez enceinte. Anticipez en ayant une alimentation saine – avant même de croiser les doigts en attendant les résultats de votre test de grossesse. (Prenez un complément multivitaminique tous les jours pour compenser ce qui ne se trouve pas dans votre alimentation).

Diminuez les substances nocives

Chez les hommes, une consommation élevée d’alcool, la consommation de drogue et la cigarette peuvent faire diminuer la spermatogénèse et le nombre de spermatozoïdes dans le sperme. Pour les femmes, le meilleur moment pour arrêter la cigarette est avant la grossesse – fumer durant la grossesse augmente le risque de complications et de malformations congénitales. Il en va de même pour la consommation de drogue. Par exemple, les femmes qui prennent de la cocaïne ou de la méthamphétamine ont un risque accru de fausse couche, de poids trop faible à la naissance, de malformations congénitales et de travail avant terme. Boire de l’alcool peut aussi rendre la conception plus difficile.

Related posts

Fracture vertébrale par compression : causes, symptômes et traitement

Irene

Causes du cancer du col utérin : causes, symptômes et traitement

Irene

Sonde d’alimentation pour nourrissons : causes, symptômes et traitement

Irene