3t-network.net
Image default
Sante et Beaute

Communication – Parler à votre compagnon

Être incapable de concevoir peut être frustrant et stressant pour tout couple, et subir des traitements pour la fertilité peut représenter une crise incroyablement difficile de l’existence.

Beaucoup de couples trouvent que les traitement pour la fertilité les éloignent ; d’autres constatent au contraire que cela les amène à une compréhension et à un amour qu’ils n’avaient encore jamais connus avant leurs problèmes de fertilité. Prenez le temps de parler avec votre médecin ou votre spécialiste de la fertilité, et suivez ces conseils et astuces du docteur Alice D. Domar, fondatrice et directrice du Domar Center for Mind/Body Health à Boston IVF et professeur adjoint en médecine à la Harvard Medical School.

Ménagez-vous du temps chaque jour pour discuter des derniers résultats de vos traitements, vous dire comment vous vous sentez et parler de l’étape suivante. Mais n’oubliez pas une chose importante : Fixez-vous une limite de temps pour parler de ces questions, puis passez à autre chose. Ainsi, vous pourrez chacun avoir l’écoute de l’autre et être à son écoute, mais cela ne doit pas constituer la totalité de vos sujets de conversation quand vous êtes ensemble.

Respectez la façon dont votre compagne ou votre compagnon gère la situation.

Vous faites face à la situation de la manière qui vous convient et votre compagne ou votre compagnon en fait de même.

Dites à votre compagnon ou votre compagne la façon dont vous souhaiteriez qu’il ou qu’elle réagisse.

Les femmes ont tendance à vouloir parler de l’impact de l’infertilité, tandis que les hommes veulent passer à l’action et résoudre les problèmes. En tant que compagnon, vous devriez la laisser parler, la soutenir, mais n’axez pas toutes vos réactions sur la façon dont vous voulez aborder l’étape suivante. Elle a besoin de votre écoute. En tant que compagne, si vous lui dites que vous êtes perturbée, il essaiera d’améliorer les choses – il a ainsi le sentiment d’utiliser son stress et ses inquiétudes de manière productive. Dans tous les cas, vous devez penser à ce que vous attendez de votre compagne ou de votre compagnon, puis lui communiquer ce besoin. Vous avez beau vous aimer, vous ne pouvez pas lire dans les pensées l’un de l’autre.

Si l’un d’entre vous s’occupe de prendre les rendez-vous et d’appeler pour avoir les résultats des examens, l’autre doit s’occuper des factures et des remboursements de la sécurité sociale. Ainsi, personne n’aura l’impression que tout repose sur lui et vous aurez le sentiment de travailler ensemble vers un même but.

Décidez du partage des responsabilités.

Il est important de vous mettre d’accord sur ce que vous voulez révéler ou non à votre famille et vos amis. En règle générale, faites ce que le plus réservé d’entre vous souhaite, mais si l’un de vous éprouve le besoin de se confier à son ou sa meilleure amie, sa sœur ou son frère, ou l’un de ses parents, il est important de respecter ce lien en prenant votre décision. Il est vital de vous en tenir à votre accord, et si vous faites une exception, il est important de demander la permission de manière à préserver la confiance que vous avez l’un dans l’autre.

Trouvez du soutien à l’extérieur.

Si vous êtes capable de vous dire que vous ne pouvez pas être tout l’un pour l’autre, vous éviterez de souffrir. Vous devez vous sentir libre de chercher du soutien auprès d’un groupe de soutien, d’un homme de foi, d’un médecin ou peut-être auprès d’une autre maman ou d’un autre papa qui a traversé les mêmes difficultés dans sa quête pour devenir parent.

Related posts

Ascite : causes, symptômes et traitement

Irene

Test de Bernstein : causes, symptômes et traitement

Irene

Le vaccin contre l’encéphalite japonaise : causes, symptômes et traitement

Irene