3t-network.net
Image default
Sante et Beaute

Le vaccin pneumococcique : causes, symptômes et traitement

Le vaccin pneumococcique protège contre la maladie pneumococcique (une infection causée par la bactérie Streptococcus pneumoniae). L’infection par cette maladie peut entraîner des infections sanguines, la pneumonie et la méningite ; la méningite en particulier peut entraîner des complications graves, y compris des lésions cérébrales. Étant donné que certaines souches de la bactérie sont résistantes aux médicaments, la vaccination représente un moyen de prévention très important.

Usage général

Le vaccin PCV13 (vaccin pneumococcique conjugué) protège contre 13 des plus de 90 types de bactéries pneumococciques. Il se présente sous forme de série en quatre doses, recommandées chez les enfants de la manière suivante :

  • Première dose : 2 mois
  • Deuxième dose : 4 mois
  • Troisième dose : 6 mois
  • Quatrième dose : 12 à 15 mois

*Les enfants qui ont commencé le vaccin avec l’ancienne série PCV7 (qui protège contre sept types de bactéries pneumococciques) peuvent continuer la série en utilisant PCV13.

En plus des nourrissons, il est recommandé que les enfants plus âgés (entre les âges de deux à cinq ans) reçoivent le PCV13. Une dose est recommandée chez les enfants en bonne santé qui n’ont reçu ni la série PCV7 ni PCV 13.

Par ailleurs, il est recommandé que les enfants (entre deux et six ans) atteints de certaines pathologies médicales comme le diabète, une lésion splénique ou une asplénie (absence de rate), le VIH/sida et une maladie cardiaque ou pulmonaire chronique, reçoivent le PCV13.

  • une dose de PCV13 (s’ils ont déjà reçu trois doses, avant l’âge de deux ans), ou bien
  • deux doses de PCV13 (s’ils ont déjà reçu une ou deux doses de PCV7ou de PCV13).

Pour quelles personnes le vaccin est-il contre-indiqué ?

Les enfants répondant aux critères suivants ne doivent pas recevoir le vaccin PCV13 :

  • antécédents de réaction allergique grave à une dose passée de vaccin PCV7 ou PCV13, ou à n’importe quel vaccin qui contient l’anatoxine diphtérique (tel que le DTaP)
  • les enfants qui souffrent d’une maladie modérée à grave devront attendre un rétablissement complet avant de se faire vacciner

Bien que le risque de problème grave lié à ce vaccin soit extrêmement réduit par comparaison avec la pathologie non traitée, le vaccin présente cependant un léger risque.

Les effets secondaires légers incluent :

  • douleur, rougeur, où gonflement au site d’injection ;
  • somnolence ;
  • perte temporaire d’appétit ;
  • fièvre légère (le risque de fièvre élevée et d’environ 1/20).

Related posts

Vos risques d’attraper la grippe : causes, symptômes et traitement

Irene

Nystagme : causes, symptômes et traitement

Irene

Médicaments contre le cancer de la prostate : causes, symptômes et traitement

Irene