3t-network.net
Image default
Sante et Beaute

Médicaments contre le cancer de la prostate : causes, symptômes et traitement

L’hormonothérapie et la chimiothérapie utilisent tous deux bon nombre de médicaments différents pour traiter le cancer de la prostate.

Les médicaments de l’hormonothérapie

Le but de l’hormonothérapie est de réduire le taux d’androgènes (hormones mâles, telles que la testostérone) qui provoque une croissance des tissus de la prostate et, par conséquent, peut accélérer la croissance des tissus cancéreux. En d’autres termes, diminuer la testostérone dans le corps peut ralentir la croissance et la propagation du cancer. Il existe plusieurs classes de médicaments utilisés en hormonothérapie, soit individuellement, soit combinés.

Les agonistes de l’hormone de libération de la lutéinostimuline (LHRH) réduisent la production de testostérone dans le corps. Un des inconvénients des agonistes de la LHRH est qu’ils peuvent provoquer une flambée , un accroissement bref du taux de testostérone lors de la première prise. Exemples :

  • Histréline (Vantas)
  • Goséréline (Voladex)
  • Leuproréline (Eligard, Enantone, Lucrin)
  • Triptoréline (Decapeptyl, Gonapeptyl, Salvacyl)

Antagonistes de l’hormone de libération de la lutéinostimuline

Les antagonistes de la LHRH réduisent également la production de testostérone dans le corps sans accroissement initial (flambée) de testostérone. Le seul antagoniste de la LHRH actuellement disponible est le Dégarelix (Firmagon)

Nota : Le résultat final des traitements par agonistes ou antagonistes est le même – une production de testostérone réduite. Les agonistes de la LHRH sont connus depuis plus longtemps et ont été étudiés de manière approfondie. Les antagonistes de la LHRH sont des médicaments relativement récents qui sont utiles mais qui n’ont été utilisés que sur peu de patients à ce jour.

Les antiandrogènes

Les antiandrogènes empêchent le corps d’utiliser des hormones androgènes. Ils sont souvent utilisés en association avec des agonistes de la LHRH pour empêcher la flambée car une partie de la testostérone est fabriquée hors des testicules est n’est pas affectée par les agonistes de la LHRH. Les médicaments antiandrogènes incluent :

  • Bicalutamide (Casodex)
  • Flutamide (Eulexine)
  • Nilutamide (Anandron)

Les autres bloqueurs d’androgènes

Il existe d’autres bloqueurs d’androgènes qui empêchent le corps de fabriquer de la testostérone et autres androgènes dans les glandes surrénales en plus des testicules. En voici deux d’entre eux qui sont utilisés dans le traitement du cancer de la prostate :

  • Aminoglutéthimide (Cytadren)
  • Kétoconazole (Nizoral, Ketoderm)

Les médicaments de la chimiothérapie

Il existe plusieurs médicaments différents utilisés en chimiothérapie pour différents types de cancers. Les médicaments chimiothérapeutiques sont souvent utilisés en même temps que des stéroïdiens – tels que le prednisone – pour contribuer à la réduction des effets secondaires. Les médicaments suivants sont fréquemment utilisés pour la chimiothérapie du cancer de la prostate :

  • Carboplatine (Paraplatine)
  • Docétaxel (Taxotere)
  • Doxorubicine (Adriblastine)
  • Estramustine (Estracyt)
  • Etoposide (Vepeside)
  • Mitoxantrone (Novantrone)
  • Paclitaxel (Taxol)
  • Vinblastine (Velbe)
  • Vinorelbine (Navelbine)

Related posts

Analyse du facteur V : causes, symptômes et traitement

Irene

Fracture vertébrale par compression : causes, symptômes et traitement

Irene

Traitements alternatifs des troubles de l’alimentation : causes, symptômes et traitement

Irene