3t-network.net
Image default
Sante et Beaute

Médicaments contre l’eczéma : causes, symptômes et traitement

Il n’y a pas de remède contre l’eczéma. Le meilleur moyen d’aider à réduire les symptômes et de gérer cette maladie est de prendre des médicaments recommandés par un médecin, et d’apporter quelques modifications à vos habitudes. Plusieurs types de médicaments aident à réduire les démangeaisons, diminuer l’inflammation et empêcher de futures crises d’eczéma, notamment les antihistaminiques et les corticostéroïdes. Si votre nourrisson ou jeune enfant souffre d’eczéma, consultez le pédiatre pour obtenir les meilleures options de traitement qui sont les moins dangereuses.

Antihistaminiques

Les antihistaminiques en vente libre peuvent soulager les démangeaisons causées par l’eczéma. L’histamine est une substance chimique qui provoque des réactions allergiques. Comme leur nom l’indique, les antihistaminiques bloquent l’histamine et réduisent le potentiel de réactions allergiques. Ces médicaments peuvent vous donner envie de dormir, il vaut donc mieux les prendre la nuit. Exemples d’antihistaminiques en vente libre aux États-Unis :

  • cétirizine (Zyrtec)
  • diphénhydramine (Bénadryl)
  • féxofenadine (Allegra)
  • loratidine (Claritin)

Corticostéroïdes

Les crèmes et pommades à la cortisone (un stéroïde) sont le pilier du traitement de l’eczéma. Elles sont appliquées directement à la surface de peau affectée. Les corticostéroïdes soulagent les démangeaisons et réduisent la desquamation. Il ne faut pas utiliser ces médicaments à long terme car ils peuvent avoir des effets secondaires, notamment l’amincissement, l’irritation et la décoloration de la peau. Dans les cas sévères, le dermatologue peut prescrire des corticostéroïdes oraux. Ils aident à réduire l’inflammation.

Souvenez-vous que toutes les crèmes stéroïdes ne sont pas équivalentes. Des stéroïdes de faible puissance sont disponibles en vente libre, mais s’ils n’aident pas certains patients, des stéroïdes puissants peuvent être utiles. Consultez votre médecin pour obtenir un soulagement adéquat.

Les corticostéroïdes oraux ont le potentiel de provoquer de graves effets secondaires, notamment une perte osseuse. La prednisone est un des corticostéroïdes les plus fréquemment prescrits (Meticorten, Sterapred.)

Immunosuppresseurs

Certains médicaments vendus sur ordonnance qui affectent le système immunitaire et l’empêchent de réagir de façon excessive servent à traiter la dermatite atopique grave. Par exemple, la cyclosporine (Sandimmune), qui est disponible en capsules ou sous forme liquide, supprime les lymphocytes T (un type de globules blancs), ce qui empêche le système immunitaire de réagir de façon excessive et prévient les poussées d’eczéma. Il existe des effets secondaires graves potentiels, notamment un risque de développer le cancer, l’hypertension, une maladie du rein et des maux de tête L’action des immunosuppresseurs tels que le tacrolimus ou le picrolimus réduit aussi l’activité des lymphocytes T et atténue les lésions et les symptômes de l’eczéma.

Antibiotiques

La démangeaison causée par l’eczéma provoque beaucoup de grattements susceptibles de rompre la barrière protectrice de la peau. Cela permet aux bactéries comme les staphylocoques de s’introduire et de causer une infection. En cas d’infection, le médecin pourra prescrire un antibiotique topique ou oral. Il est important de prendre les antibiotiques exactement de la façon prescrite. Si vous sautez des doses ou ne finissez pas tout le traitement, certaines bactéries risquent de persister, pouvant entraîner ainsi une résistance aux antibiotiques qui rend l’infection plus difficile à traiter.

Related posts

Intoxication aux opiacés : causes, symptômes et traitement

Irene

Syndrome d’Ito (Incontinentia pigmenti achromians) : causes, symptômes et traitement

Irene

Comment reconnaître une dépendance à l’alcool ? : causes, symptômes et traitement

Irene