3t-network.net
Image default
Sante et Beaute

Présentation du rhume des foins : causes, symptômes et traitement

La rhinite allergique constitue de loin le type d’allergie le plus répandu aux États-Unis, affectant plus de 60 millions d’Américains. Elle touche des personnes de tous âges : jusqu’à 40 pour cent des enfants et 30 pour cent des adultes souffrent du rhume des foins. Il existe deux principaux types de rhinite allergique : la rhinite allergique saisonnière, mieux connue sous le nom de rhume des foins , et la rhinite allergique perannuelle, qui provoque des symptômes toute l’année (avec quelques pointes saisonnières). Le rhume des foins est provoqué par des allergènes extérieurs comme les pollens, les graminées, les mauvaises herbes et les spores de moisissures. La rhinite allergique perannuelle est causée par des allergènes d’intérieur comme la squame animale, les moisissures en milieu intérieur, les acariens et les cafards.

La rhinite allergique dans ses deux versions ressemble beaucoup à un rhume : toux, nez qui coule, éternuements et congestion nasale sont des symptômes qu’ils ont en commun. Cependant, contrairement au rhume, la rhinite allergique n’est pas causée par un virus. Il s’agit en fait d’un type de réaction allergique.

Comprendre les allergies et le système immunitaire

Comprendre la rhinite allergique nécessite de connaître le système immunitaire et, en particulier, ses défaillances les plus courantes : les allergies.

Les réactions allergiques se produisent quand le système immunitaire réagit de manière exagérée à une substance qui, pour la plupart des gens, n’est en principe pas dangereuse. Le système immunitaire a pour fonction de défendre l’organisme contre les éléments extérieurs nocifs. Pour ce faire, il produits des cellules connues sous le nom d’anticorps ou d’immunoglobuline E (IgE). Ces anticorps nous protègent normalement des bactéries et des virus – qui peuvent provoquer des infections et d’autres maladies – en se déplaçant jusqu’à ces cellules et en libérant des substances chimiques qui les éliminent.

Pour les personnes souffrant de rhume des foins ou de rhinite allergique perannuelle cependant, le système immunitaire devient sensibilisé à certaines substances courantes, comme le pollen ou la squame animale, pensant qu’ils sont nocifs même s’ils ne le sont en fait pas. Cette sensibilisation déclenche une réponse inflammatoire provoquée par la libération d’anticorps IgE et d’autres types de cellules, entraînant une réaction en chaîne causant les symptômes d’une réaction allergique.

Soigner les allergies

Traiter le rhume des foins est devenu relativement plus efficace depuis l’introduction récente de médicaments puissants. La meilleure stratégie reste quand même la prévention – s’éloigner des allergènes connus afin d’empêcher l’irritation ou des symptômes encore plus importants de se développer. La prévention des symptômes par la suppression de l’exposition aux allergènes est la norme de référence en matière de contrôle des allergies.

Related posts

Quelles sont les causes de la grippe ? : causes, symptômes et traitement

Irene

Facteurs de risque de la dermite de contact : causes, symptômes et traitement

Irene

Médicaments contre le lymphome

Irene